ESTF
ESTF
SERVICES DE TRADUCTION PROFESSIONNELS
CONTACT
Téléphone:
+33 (0)1 70 06 04 19

Fax:
+33 (0)1 70 24 80 10

E-mail:
ESTF - E-mail
NEWS

DEMANDER UN DEVIS
N'hésitez pas à nous demander un devis de traduction sans aucun engagement de votre part.

Rapide, gratuit et sans aucun engagement


RAPPEL GRATUIT
Vous désirez obtenir des informations complémentaires sur les services d'Euroservices Traductions?

Nous vous appelons gratuitement


Traduction Allemand

Germany Flag
 

L'allemand (Deutsch en allemand) est une langue indo-européenne appartenant à la branche occidentale des langues germaniques.

 

« Germanique » et « allemand » ne sont pas synonymes. Le terme germanique « theut- » [ðeut-] signifie « peuple » et le nom des Teutons en dérive. Son dérivé « theutisk » a donné en allemand « deutsch » et en français les mots « tudesque » et « thiois » ; en italien « allemand » se dit « tedesco », et en danois, norvégien et suédois « tysk ». Il est aussi à l'origine du mot anglais « Dutch » qui signifie abusivement « hollandais », bien qu'aux États-Unis certains dialectes allemands soient appelés « Dutch ». La racine theut- (« peuple ») est d'origine indo-européenne, et on la retrouve en gaulois touta (« peuple ») et en breton tud (« les gens »), ainsi qu'en latin totus (le « tout », « tous »).

 

Le terme français « allemand » provient du peuple des « Alamans » dont le nom, des mots « all- » (tous) et « mann- » (hommes), signifiait « regroupement de tous les hommes ». En effet, au début du premier millénaire les peuples germaniques se regroupaient en ligues; les Alamans constituaient une ligue, de même que les Francs en constituaient une autre.

 

L'allemand est la langue la plus parlée au sein de l'Union européenne, avec plus de 100 millions de locuteurs. Allemand est aussi un terme linguistique, dans bas-allemand, moyen-allemand et haut-allemand, où il n'a pas le sens de « nationalité » mais celui de famille linguistique, et où « bas » signifie « nord » (bas-Rhin, ou proche de la mer), et « haut » signifie « sud » (haut-Rhin, ou plus haut géographiquement). L'allemand standard fait partie du haut-allemand.

 

L'allemand s'écrit avec les 26 lettres de l'alphabet latin, trois voyelles surmontées d'un Umlaut (sorte de tréma) ä, ö et ü, et un symbole graphique spécial ß, eszett (ligature de « s » et de « z ») ou scharfes S, utilisé en lieu et place de ss dans certains cas (principalement après une voyelle longue ou une diphtongue). La Suisse n'utilise plus le ß depuis les années 1930. Jusque dans les années 1940, l'allemand était imprimé en écriture gothique (Fraktur) et écrit en sütterlin, qui sont différentes versions de l'alphabet latin.