ESTF
ESTF
SERVICES DE TRADUCTION PROFESSIONNELS
CONTACT
Téléphone:
+33 (0)1 70 06 04 19

Fax:
+33 (0)1 70 24 80 10

E-mail:
ESTF - E-mail
NEWS

DEMANDER UN DEVIS
N'hésitez pas à nous demander un devis de traduction sans aucun engagement de votre part.

Rapide, gratuit et sans aucun engagement


RAPPEL GRATUIT
Vous désirez obtenir des informations complémentaires sur les services d'Euroservices Traductions?

Nous vous appelons gratuitement


Traduction Géorgien

Georgia Flag
 

Le géorgien (ქართული ენ, kartuli ena) est la langue officielle de la République de Géorgie, un pays dans le centre du Caucase.

 

Le géorgien est la langue maternelle d'environ 3,9 millions d'individus dans la Géorgie elle-même (soit 83% de la population du pays), et celle d'environ 500 000 Géorgiens à l'étranger (particulièrement en Turquie, en Iran, en Russie, aux États-Unis et en Europe). Le géorgien est également la langue littéraire de tous les groupes ethniques habitant sur le sol géorgien, spécialement pour ceux qui parlent une autre langue du Caucase centrale (langues kartvéliennes), tels que le svane, le mingrélien et le laze. Les Juifs de Géorgie parlent quant à eux un autre dialecte, nommée le Kivrouli, dialecte parfois considéré comme un différent language juif. Le Kivrouli est parlé par 85 000 personnes en tout, dont 20 000 Géorgiens et 60 000 Israéliens.

 

Le géorgien est la langue la plus pervasive des langages de Transcaucasie, une famille qui inclut également le svane et le mingrélien (parlés dans le nord-ouest de la Géorgie) et le laze (langue parlée par sur la côte orientale de la Mer Noire, particulièrement de Trabzon à la frontière géorgienne).

 

Le géorgien fait donc partie de la classe des langues kartvéliennes, elle-même une des trois subdivisions de la famille des langues caucasiennes. Cette famille fut souvent assimilée au basque, ce qui amena certains linguistes à classifier les langues caucasiennes dans la super-famille hypothétique des langues déné-caucasiennes, dont sont également membres les langues sino-tibétaines et na-dené.